LeurresTruites.com

LeurresTruites.com

Partie N°6 et Matos
A l’auberge c’est les grands préparatifs du départ, la pièce commune est envahie de vêtements et de matos qu’il va falloir, re-rentrer dans nos valises.
Le groupe se réunit autour du feu une dernière fois, partage un maté traditionnel confectionné par notre maître de cérémonie, Nacho. Encore une découverte et encore un bon moment d’échanges dans ce groupe au top. Pas un souci de la semaine, toujours de bonne humeur, toujours de bon conseil. La soirée se finira ensuite avec un petit Rhum pour nous aider à oublier que c’est fini.

Au réveil, on ne parle plus de pêche mais du long voyage de retour qui nous attend et qui nous porte un peu peine. Enfin on va aussi retrouver nos proches, la civilisation et nos vraies vies que l’on avait comme mis entre parenthèse le temps de ce séjour à l’autre bout du monde.
Patagonie Page Facebook LeurresTruites.com
C’est vraiment chouette la Patagonie, vraiment dépaysant, top pour la pêche et on a pris le temps de bien profiter.
Les vallées et rivières arpentées tout au long de notre séjour ont été aussi belles que différentes. Des très grands Rio aux plus petites rivières, des parcours les plus réputés aux endroits les plus sauvages. La pression de pêche est très faible de façon générale mais sur certains secteurs facilement accessibles, elle est plus importante. Un peu par des locaux, qui recherchent principalement des Chinooks mais surtout par des Moucheurs étrangers (majoritairement des Américains) qui pratiquent d’ailleurs souvent depuis des Boats en descendant ces rivières. Les truites sont toujours bien présentes sur ces tronçons en nombres et en tailles mais un peu plus délicates à leurrer. Par contre sur les endroits plus reculés, la pression de pêche semble ridicule et la densité s’en ressent de suite. La pêche n’a pas été toujours facile et il a fallu s’adapter mais on a toujours pris du poisson et surtout énormément de plaisir.

Ce pays est très contrasté, on est perdu au bout du monde, c’est sauvage, la moitié des routes sont des pistes cabossées et à contrario on a du réseau téléphonique. L’auberge n’a pas d’eau chaude partout et il n’y a pas de chauffage en dehors de la cheminée centrale mais par contre Nacho nous fournit du Wifi, pas permanent et pas du très haut débit mais il marche et nous a permis de rester en contact avec nos familles. Bref c’est un savant mélange de tradition, de nature et de technologie moderne.

Les Chiliens sont gentils et très accueillant et même s’ils ne pêchent pas exactement comme nous et qu’ils adorent le poisson, ils sont proches de cette nature.
Alors ils ont encore des progrès à faire et ils n’ont pas toujours une gestion exemplaire des déchets mais je suis convaincu, qu’ils vont évoluer dans le bon sens et qu’ils seront protéger l’écrin dans lequel ils vivent.
Chaine Youtube LeurresTruites.com, Retrouvez les vidéos de notre aventures Patagonia Fishing, 1 er groupe 2018
Ce séjour fut donc une réussite pour notre groupe et même si j’espérais toucher quelques poissons plus gros, j’ai été impressionné par la densité de beaux poissons. La prise de ces 2 Saumons est exceptionnelle et on mesure aussi la chance que nous avons eu d’enchaîner ces rencontres sans les rechercher spécifiquement.
Les niveaux d’eau, un peu bas pour la saison, nous ont été favorables et la météo même si elle a été très changeante et très contrasté est restée correcte et nous a laissée pratiquer à notre guise. Avec un minimum d'habillement de qualité, le plaisir est là qu'il pleuve, vente ou grêle.

Jean grâce à son expérience et ça bonne connaissance de la région, a toujours fait les bons choix et avec l’aide de Geoffray, ils nous ont bien guidés et bien conseillés.
Ils voulaient qu’on prospecte et qu’on découvre de nouveaux parcours pour compléter leurs connaissances du secteur, je crois qu’on aura rempli notre part du contrat.
Ils souhaitaient aussi des retours et des avis de leurristes pour juger de l’efficacité de la technique dans la région et aux vues des résultats, je crois qu’ils ont aussi des éléments intéressants.
Patagonie, Belle Rivières
Avec le recul notre sélection de matériel longuement réfléchi était pertinente, on a manqué de rien mais on a vraiment bien fait de prendre beaucoup de leurres de rechange.
Car avec tant d’heures de pêche et des rivières assez grandes et encombrées, les pertes sont inévitables et très voire trop nombreuses.
Patagonie, canne Patagonie, matériel, D Contact 72/85
Bien sûr, si j’y repars un jour, ce que j’espère secrètement, je ferais quelques choix différents, voilà en quelques mots ce que je conseillerais :
Premièrement, je laisserais tomber les leurres de 50 mm et j’augmenterais ma sélection dans des tailles 70/80 voir + (Nous avons réussis à sortir des poissons avec des Pointers 100, des Lames et Lipless de 25gr à titre d'exemple)

Pour les modèles et coloris, beaucoup ont marché mais les modèles coulant dans des teintes argentées ont été les plus efficaces et particulièrement:
Smith D Contact 72.85, LeurresTruites.com
Les Smith D Contact en taille 72 et 85



Les Duo Ryuki 70/80



Les Jackson Meteora 80



Duo Ryuki 70.80, LeurresTruites.com Jackson Metora 80, LeurresTruites.com D Incite 64, LeurresTruites.com
Et je rajouterai la nouveauté 2018 de chez Smith le D Incite 64 qui même si n’ai pas pu le tester sur place fera sans aucun doute fureur !!

Question canne la aussi oubliez les UL et partez minimum sur des 3/10 g avec en plus des modèles plus puissant et plus long style 5/20 g.

Mon fagot de canne à leurres pour mon voyage se composait de:

Smith Dragonbait Trout LX 7’4 en 2/10 g


Smith Dragonbait Trout LX, LeurresTruites.com
Smith LagLess Boron 63 DT

La nouvelle Smith LagLess Boron 73 DT que j’ai inauguré sur place et qui m’a bluffé par sa capacité à animer avec une facilité déconcertante de gros leurres heavy sinking !
Cannes Smith Lagless, LeurresTruites.com Tresse YGK, LeurresTruites.com
Pour le moulinet des tailles 2500 sont suffisante pour la recherche de truites par contre en fil, partez en 20°° minimum et même un 25°° n’est pas exagéré, bien sûr vous pouvez opter pour de la tresse, partez alors sur du 1 Pe et prévoyez du fluoro costaud pour vos bas de ligne 7 à 12 Lbs !


Si vous souhaitez vraiment traquer le Saumon, il faudra partir sur du matos encore plus puissant afin de ne pas trop subir les combats !!
Patagonie Patagonie, Belle Fario
Notre retour s’est bien passé, nous avons beaucoup dormis pendant les vols et il est à noter qu’aucun bagage n’a été égaré autant à l’aller qu’au retour. Une vraie performance vu le bordel qu’on transportait. L’arrivé en France a quand même été brutale avec de la neige sur Paris et un froid glacial sur tout le pays.

J’espère que par ces quelques pages où j’ai essayé de décrire au mieux notre séjour en Patagonie, je vous aurais fait un peu voyager avec nous et je vous aurais surtout donner l’envie d’aller rejoindre Jean et Geoffray dans leur structure Patagonia Fishing pour découvrir cette formidable région, ces belles rivières et les superbes truites qui les habitent.

Merci de m’avoir lu, merci à ceux qui mon aidé dans la réalisation de cet article et merci surtout à ceux qui me supporte et me permette de pratiquer ma passion envahissante !!

A bientôt pour de nouvelles aventures

Christophe et Tibo
Patagonie Patagonia Fishing, Facebook Facebook Patagonia Fishing
Lectures : 203
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage