LeurresTruites.com

LeurresTruites.com

La pêche en grande rivière…
La pêche de la truite aux leurres en grande rivière est intéressante à plus d’un titre …

Déjà cette pêche se rapproche plus d’une traque car lorsqu’on parle de pêche en grande rivière on pense bien sûr aux beaux poissons qui les hantent et soyons honnête c’est bien là l’objectif, oh pas toujours des poissons trophés mais de beaux poissons (>40 cm) toujours prêts à livrer de superbes combats!!

Ces grandes rivières sont malgré tout assez déroutantes pour le néophyte mais même si la densité y est souvent moindre que dans des rivières plus petites, certains secteurs sont surprenant.
Alors persévérez, continuez vos prospections et préparez-vous à vivre de sacrées émotions …

Ces grandes rivières ne seront pas pêchables toujours de façon convenable, les niveaux de début de saison rendent souvent la traque délicate voire infructueuse mais les beaux jours venant et les niveaux baissant les postes ce feront plus marqués et plus accessibles, c’est donc à ce moment-là que ces belles rivières vous livreront leurs plus beaux sujets. Notez aussi que ces rivières souvent en seconde catégorie ne sont pas pêchables aux leurres (à quelques exceptions près) avant la date d’ouverture du carnassier début Mai …

Cette traque devra d’abord cibler les secteurs à prospecter en priorité, il faudra donc chercher les postes marqués, les jolis courants mais aussi les zones plus calmes et pas trop profondes aux bordures riches en cachettes !!

Parfois la rivière vous paraîtra vide et vous aurez l’impression de pêcher dans une baignoire mais pas d’inquiétude les truites sont bien là, cachées en bordures, sous des blocs ou à l’abri des courants puissants…
Cb Accepté, paiement sécurisé Grande et belle riviére, Courant puissant, Grande et belle riviére Frais de ports offert des 29 € d'achats
Encore plus que dans des rivières classiques le moment choisi pour pêcher pourra faire la différence, une légère montée des eaux, un changement climatique…et bien sur les premières heures du matin ou le célèbre coup du soir vous démontreront que la rivière est bien vivante et bien habitée de beaux poissons. Ces grandes rivières sont souvent un lieu privilégié pour la pratique de sport nautique (Kayak, Rafting …), les poissons s'y habituent et il est toujours possible d'en toucher après un passage d’embarcation. Mais il est quand même préférable pour moi d'adapter ses créneaux pêches en fonction de tous ces activités, alors soyez prévoyants !

Une fois le moment et le secteur choisi la prospection sera minutieuse. Ayez bien conscience que c’est le mini poste du gros courant qui fera la différence …

L’observation est donc primordiale, un caillou (devant, derrière !!), une dalle, une faille, un arbre, des racines en bordure, une arrivée d’eau même minime,toutes ces petites zones devront être pêchées avec insistance et application …

Mais même ici pas de précipitation, soignez l’approche, ces beaux poissons sont malin et soyez en permanence en éveil… le moindre gobage…la petite chasse …le mouvement suspect de quelques poissons blancs seront aussi des indicateurs très important de l’activité !

En action de pêche plusieurs solutions s’offrent à vous, personnellement je pêche plutôt en remontant mais certains secteurs ce pêchent très bien en descendant et cela permet d’ailleurs d’insister plus longuement au cœur des courants.

Facebook LeurresTruites.com, rejoignez nous,Likez Grande et belle riviére, moment de partage ! Grande et belle riviére
Voilà pour moi comment prospecter mais rappelez-vous que les premiers lancés sur un poste sont primordiaux et doivent être d’une précision chirurgicale, si le poisson est là et en activité la touche sera immédiate…

Pêchez d’abord et toujours la bordure la plus proche, devant vous, car les poissons même très beaux adorent ces zones et peuvent se trouver très près de nous.
Une animation pas trop rapide mais nerveuse et ponctué de pause sera faire sortir les belles de leur caches, n’hésitez pas à insister un peu au plus près des belles caches !!
Attention dans tous les cas restez vigilant jusqu’au bout de l’animation car les truites sont capables de sortir par vos pieds au tout dernier moment pour saisir votre leurre… je vous conseille donc de ne jamais finir de mouliner votre dernier mètre de fil, mais de relever simplement votre canne …car rien de plus agaçant que de se retrouver avec un beau poisson qui se débat au bout de votre canne avec 20 cm de fil seulement…c’est la casse ou la décroche assurée !!!
Dans la même problématique si une truite suit le leurre près de vous, arrêtez de mouliner, gardez ce mètre de fil et continuez l’animation en bougeant latéralement la canne. Les pécheurs de carnassier pratiquent même la technique du 8 en dessinant à la surface de l’eau un 8 avec leur canne pour essayer de concrétiser le suivi d’un brochet, rigolez pas ça marche aussi pour les truites !!

Pêchez ensuite le cœur du courant par des lancés ¾ amont pour finir la dérive sous la perpendiculaire avec le célèbre arc de cercle …la reprise de contact avec le leurre devra être ultra rapide car c’est à ce moment-là que commencera la pêche, ponctuez la dérive d’animations plus sèche…mais n’allez pas non plus trop vite juste plus vite que le courant qui vous porte !!!
Si c’est possible pêchez plus creux laissez votre leurre (Coulant dans ce cas) gagner les profondeurs du courant et continuez vos animations …Ici la technique d'animation se rapproche beaucoup du vairon manié...

Enfin lorsque le poste le permet, pêchez la bordure en face, ici les lancés ¾ amont devront être encore plus précis car c’est vraiment ce qui fera la différence …
Reprenez le contact rapidement et gardez le en permanence mais ne moulinez pas trop, plus vous resterez longtemps proche de la bordure d'en face, plus vous serez péchant. Il faut donc juste mouliner pour garder le contact et permettre de transmettre correctement les animations. Cette situation ne peut malgré tout durer indéfiniment et la dérive au mieux à hauteur du pécheur finit par éloigner le leurre de la bordure. Cela permet maintenant de repêcher le cœur du courant en insistant plus aval !! Là il faudra pécher assez lentement, le leurre va déjà nager grâce à la force du courant les animations accentueront juste son attrait …

Pour finir, sur des postes marqués ou des courants puissants, des lancés perpendiculaires voir même aval vous permettrons d’insister encore, ici vous pourrez utiliser des leurres coulants ou des long bill minnows pour travailler plus profondément.
Belle bordure Superbe Bécard sur Duo Ryuki 70
La touche sera souvent violente et sans équivoque mais parfois plus discrète et à peine détectable. Dans tous les cas il faudra sanctionner d’un ferrage en règle la moindre sensation douteuse !!

Le combat sur les beaux poissons est souvent épique et ces poissons sont pleins de ruses …il faudra les manœuvrer avec fermeté et ne pas trop leur laisser de liberté…

Les premières secondes sont déterminantes car les premiers rushs et chandelles sont terrible . Le frein doit donc être au préalable bien réglé ni trop ni pas assez afin de permettre de brider en sécurité. Le pécheur lui aussi doit être prêt à contrer toute éventualité, baisser la canne sur les chandelles et parfois même courir pour suivre une descente effrénée ! D'où l'importance lorsque on aborde un poste, d'évaluer les trajectoires « à risques » que pourront prendre les beaux poissons afin de mieux gérer le combat...

Sur la fin du combat, la mise à l’épuisette (accessoire me semblant indispensable) reste aussi une étape stratégique et bien souvent le poisson nous gratifie d’un nouveau rush alors ne croyons pas le combat gagné trop tôt et restons patient …
Jolie pool ... Concentré et appliqué la clés du succés !! Jolie robe sur D Contact 63 Osez les coloris Flashy, D Contact 72/85
Après avoir fait le point sur la technique voyons maintenant rapidement le côté matériel.

Coté canne, il faut clairement de la puissance pour animer des gros leurres (de 5 à 10 cm donc de 4 à 15 g) dans des courants puissant, donc une 5/15 g est un bon début mais une 5/25g pour les grosses rivières/leurres ne sera pas de trop !!

Dans ces puissances, je distinguerais 2 catégories :

*les cannes plutôt courtes (1.9 à 2.1 m) souvent d’action fast elles sont adaptées à des animations sèches mais sont limitées sur les distances de lancés. Elles seront plutôt destinées à des grandes rivières ou le wading est possible.

*les cannes plus longues (> 2.2 m) souvent d’action régular fast elles sont de meilleures lanceuses et ont une superbe réserve de puissance pour les combats.
Je les conseille plutôt pour les très grandes rivières ou les rivières aux berges abruptes ou seulement la pêche du bord est possible.

Coté moulinet il faut un outil fiable, robuste avec une bonne récupération et un frein paré à toute épreuve !!
C’est donc un maillon essentiel de notre équipement…

Les tailles 2500 de Shimano ou 2000 de Daiwa me paraissent idéales …choisissez au minimum un bon milieu de gamme afin de réunir une bonne récup, de la fiabilité et la qualité du frein.

Le fil reste un autre élément essentiel voir déterminant …

Il doit être résistant, discret et capable de transmettre au mieux les animations.

2 choix possibles chacun ayant ses avantages et inconvénients :

le tout Nylon, il faudra alors partir sur des tailles sérieuses de 18 à 24 %

Ou alors un corps de ligne en Tresse associé à un bas de ligne en nylon ou Fluoro.

Une tresse de 8 à 15/100 vous permettra de réunir pas mal d’avantage la finesse pour gagner en longueur de lancés, la couleur pour bien visualiser et maîtriser ses dérives et bien sur la résistance, couplé avec un bas de ligne de 1.5 m d’un diamètre adapté (20 à 25 /100) vous serez prêt affronter les plus beaux poissons.

Attention il faudra soigner, surveiller et refaire régulièrement les nœuds de raccords entre corps et bas de ligne, bas de ligne et agrafe !!
Duo Ryuki 70 Mégabass X 80
Reste maintenant le choix du leurre … Dans ces grandes rivières la taille et les poids ça compte !

Pour moi inutile d’utiliser des leurres inférieur à 5 cm et à 3 g non pas qu’ils ne soient pas efficace même sur de beaux poissons mais dans ces grandes rivières, ils ne seront pas péchant compte tenu de la profondeur et de la puissance des courants…(ou alors uniquement sur de mini poste !!)

Les leurres les plus classiquement utilisés seront donc compris dans une taille entre 6 et 8.5 cm (4.5 à 10 g)

Ces 3 grandes catégories vous permettront de tout pécher voilà donc une liste non exhaustive de mes favoris :

Les suspending: Illex Squad minnow 65, 80; Lucky Craft Pointer SP 65, 78; Mégabass X80; Megabass X 70 …

Les Suspending mais longue bavette: Illex Squirrel 61,76; Lucky Craft Pointer LB/SP 65, 78; Illex Tricoroll 72 GT/MD; Cherry Blood 90 MD (flottant)...

Les coulants : Mégabass X 55 (coulent lent); Smith D Contact 63, 72, 85; D Incite 53; Cherry Blood 90; Duo Ryuki 70,80
Zip Bait Rigge Flat 60, 70; Duo Tide Minnow 70; Illex Tricoroll 72, 83 HW…

Après rien ne vous empêche d’utiliser avec une canne adapté des leurres plus gros et n’oubliez pas non plus quelques leurres souples (2’’,3’’...) sur des têtes plombées de 5 à 10 g cela vous permettra de varier les animations…

Beau poisson sur D Incite Poisson trophé encore sur D Incite
Coté coloris rien de révolutionnaire, le naturel est toujours à utiliser en priorité, des imitations de Vairons, Truitelles et aussi de petits blancs seront des plus efficaces. Mais dès que l’activité baisse ou pour insister sur un secteur prometteur, changer de coloris peut-être déclencheur d’attaque...

Osez même les coloris flashy et pas que dans des eaux teinté pour jouer sur l’agressivité : le fluo, le blanc (Bone) et plus largement les ventres Blanc ou Orange, Rose sont des incontournables …
Superbe poisson sur Tricoroll 83 HW
Voilà donc ma vision de la pêche en grande rivière, une traque des plus intéressante ou chaque poste donne l’espoir de toucher un fantastique poisson. Mais cette pêche comme toutes est en perpétuelle évolution, il faut donc toujours se remettre en question, s'adapter et surtout ne pas croire les choses acquises, la réussite est à ce prix …

Ces beaux poissons se méritent mais ils méritent encore plus le respect alors après quelques photos au plus près de l’eau, laissez repartir ces merveilles à la rivière…


Christophe Pousthomis et merci au aussi à Romain pour sa participation...
Beau poisson ,Pousthomis Christophe Romain collégue pécheur et un beau poisson
Commentaires (2)
René
Merci pour cet article instructif ...
a bientôt

René M.
2014-10-28
nico b
Très sympa cet article. Vivement la prochaine saison
2015-01-03
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage